Toute l’actu de Studio Mode

Studio Mode Paris
Retour

Auriane Bon-Mardion, étudiante en 2ème année et des projets pleins la tête

Etudiante en deuxième année à Studio Mode Paris, Auriane est une passionnée qui enchaîne les concours et défilés. Elle nous parle aujourd'hui de son parcours et de tous ses projets en dehors de l'école.

Bonjour Auriane, peux-tu te présenter ?

Auriane Bon-Mardion : Je m’appelle Auriane Bon-Mardion, j’ai 22 ans. et je suis en 2ème année à Studio Mode Paris.
J’ai commencé par faire une année de MANAA option Design de Mode à Reims qui m’a permis d’être sûre de mon envie de travailler dans la mode. J’ai commencé pendant cette année à travailler le volume et la matière.
Le monde de la mode m’a toujours fait rêver mais comme dans ma famille on trouve des métiers plus classiques, je n’ai pas osé me lancer tout de suite. Ma tante est architecte d’intérieur à La Nouvelle Orléans, j’ai passé des vacances chez elle et c’est elle qui m’a encouragé. J’ai commencé à dessiner et me renseigner sur les métiers en design de mode. Mes parents avaient compris avec la MANAA que je me dirigeais vers un métier plus artistique. Ils se sont inquiétés des débouchés, parce que pour eux on ne pouvait pas vivre de ce genre d’activités. Ils m’ont finalement fait confiance et aujourd’hui, ils me suivent dans mes projets.

 

Comment est-tu arrivée à Studio Mode Paris ?

ABM : J’ai regardé plusieurs écoles, j’ai passé différents entretiens mais j’ai trouvé que la recherche créative était plus poussée chez Studio Mode Paris. le professeur de dessin de mode, Gilles, m’a montré des dessins et j’ai été convaincue. Le cours de design textile m’a également attiré, je ne le retrouvais pas forcément dans les autres écoles. J’ai aussi senti une ambiance chaleureuse qui m’a plu, je me sentais bien.
Après 2 ans à l’école, je ne regrette pas mon choix. L’enseignement est vraiment super, les professeurs nous suivent et nous conseillent. Ils nous poussent à nous dépasser et à imaginer des collections ou des matières auxquelles on n’aurait pas pensé.
J’ai pris confiance en moi. En créant et avec la reconnaissance à la fois des enseignants et de nos proches, on se sent valorisé. Je ne savais rien faire en arrivant à l’école, maintenant je suis capable de faire des patrons et de réaliser des tenues complexes, même en dehors des cours.

 

Peux-tu nous parler de tes projets liés à ta formation auxquels tu participes en dehors de l’école ?

ABM : L’année dernière j’ai participé au concours EM Fashion Week à Strasbourg, j’ai fait 5 tenues sur le thème « Ethnique ». J’ai travaillé, notamment pour broder une de mes tenues, tous les jours jusqu’au jour J. Une de mes tenues a été repérée par un magazine étudiant, Troubled Youth, qui m’a demandé s’ils pouvaient shooter avec.
Au début de l’année scolaire, j’ai été contactée via les réseaux sociaux pour participer au défilé de de la Skema Business School à Lille. 7 de mes tenues ont défilé, notamment un corset avec du tissu Dior en soie que j’avais pu trouver. C’est un très beau tissu, difficile à travailler mais je suis plutôt contente du résultat. J’ai eu 1 mois avant le défilé pour donner de la cohérence à ces 7 tenues*.
L’école m’a rappelé récemment pour me proposer de participer au défilé l’année prochaine, j’ai accepté. Je vais faire toute ma collection de worshop pour l’occasion.
J’ai également participé au mois de janvier à un tournage étudiant pour une publicité inspirée de celles pour le parfum Chanel N°5. Ils avaient besoin d’une robe pour aller dans l’eau, avec du voile pour un effet vaporeux. Je me sentais capable d’assumer mes travaux scolaires et ce projet. J’ai pu rencontrer sur le tournage des photographes et des mannequins, avec qui je vais pouvoir shooter mes créations à la fin du mois.

 

Quels sont tes projets après le Bachelor ?

ABM : Dans ma tête, je suis déjà dans le monde du travail. J’ai des pistes d’entreprises pour mes stages de 3ème année. J’ai aussi pour projet de partir 1 an à l’étranger, en Chine et aux Etats-Unis pour faire des stages avec mon Bachelor. Je souhaiterais travailler en bureau de style, donc j’en ai repéré un à Shangaï, mais je suis aussi intéressée par la culture donc je chercherais peut-être également du côté des créateurs.
Au Etats-Unis, je pense me tourner plus vers le design textile.

*Retrouvez les images et l’interview  du défilé

Instagram :
@a.bonmardion
@auriane_bm

Site internet : www.aurianebonmardion.jimdo.com